• exploitation forestiere

    L’exploitation forestière en France

Après la Suède et la Finlande, la France est le 3eme pays européen pour sa surface forestière.
Depuis 1850, la surface des forêts en France a doublé. Chaque année, 80 millions d’arbres sont plantés en France, cela correspond à 2,5 arbres par seconde.

La forêt française couvre actuellement plus de 28% du territoire ce qui représente 13% de la surface boisée de l’Union Européenne.

Utilisation de la forêt comme outil de développement durable

L’exploitation forestière en France s’effectue dans le cadre du développement durable. Elle permet ainsi à nous, générations actuelles, de répondre à tous nos besoins sans pour autant compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs.

La production de bois a pour soucis majeur la conservation de la biodiversité. Pour cela, la coupe de bois doit impérativement respecter certaines obligations légales. L’arbre ne peut pas être coupé avant d’avoir atteint sa maturité.

Il existe 136 espèces d’arbres différentes dans la forêt Métropolitaine et 1 300 espèces dans la forêt Guyanaise.
La forêt abrite à ce jour 72% des espèces de la flore française, dont 73 espèces de mammifères et 120 espèces d’oiseaux.

En France, 15% des forêts disposent du statut d’aires protégées. Ce statut permet de favoriser la conservation à long terme de la nature et des valeurs culturelles liées à la forêt.
La forêt apporte une énorme contribution aux économies nationales à travers notamment les extractions de bois. La France compte parmi les plus grands exportateurs de bois au monde.

La filière bois rapporte des milliards d’euros à la France. Elle contribue énormément au développement de l’économie française.
La filière bois emploie en France plus de 300 000 personnes. En ajoutant à cela l’ensemble des artisans ou entreprises du bâtiment, la filière bois participe à la création d’emplois pour plus de 450 000 personnes.

Les forêts sont de plus en plus valorisées, on constate depuis quelques années une augmentation régulière de la valeur des forêts. Depuis plus de 15 ans, la valeur des forêts augmente d’environ 4% par an. La performance globale des forêts est de l’ordre de 5% en comptant le rendement et l’appréciation du capital.